La position en date du 26/08/2008 du Ministère de la Justice exprimant "son souci de voir les droits de chacun des parents reconnus après la séparation du couple", suite à la question du 27/11/2007 du député Maxime Gremetz.